Eau et milieux aquatiques

Le Conseil Départemental soutient les collectivités pour l’assainissement et l’alimentation en eau potable, mais aussi pour les aménagements de rivières, le suivi de la qualité des cours d’eau et le soutien d’opérations de gestion territoriale de l’eau.

Alimentation en Eau Potable
Adopté pour la période 2010-2015, le Schéma d’Alimentation en Eau Potable expose la politique du Conseil Départemental pour satisfaire durablement les besoins en eau de l’ensemble de la population creusoise, en quantité comme en qualité. Pour le Conseil Départemental qui accompagne les opérateurs, syndicats ou communes, ce Schéma d’Alimentation en Eau Potable (AEP) doit contribuer à l’amélioration de l’approvisionnement sur le département. En recentrant l’action départementale sur des projets stratégiques, l’objectif est de pouvoir faire face, par exemple, à des coupures d’alimentation, ponctuelles ou exceptionnelles.

Assainissement
Le Conseil Départemental subventionne la réalisation de projets des collectivités en matière d’assainissement et offre une assistance technique aux collectivités. Le Service d’Assistance Technique aux Exploitants de Stations d’Epuration (SATESE) contrôle et réalise des analyses pour vérifier le bon fonctionnement des stations d’épuration, leur rendement et la qualité des eaux usées rejetées.

Gestion des milieux aquatiques

Téléchargez le Schéma Départemental de gestion des milieux aquatiques 2017-2021 (PDF - 22.3Mo - français)
ou feuilletez le document en ligne.

Téléchargez le Recueil des réalisations 23 sur les milieux aquatiques 2010-2014 (PDF - 3.5Mo - français)
ou feuilletez le document en ligne
.

Le Conseil Départemental intervient financièrement et techniquement pour la restauration des milieux aquatiques, sous réserve que les projets des collectivités soient conformes aux orientations définies en 2009 dans le Schéma Départemental de Gestion des Milieux Aquatiques. La Cellule ASTER (Assistance et Suivi Technique à l’Entretien des Rivières) du Conseil Départemental apporte une expertise techniques aux collectivités territoriales pour les études ou les travaux, pour le recrutement des Techniciens Rivière. En assurant le suivi et l’évaluation des actions menées, elle contribue grandement à harmoniser la gestion des milieux aquatiques à l’échelle départementale.

Rivières sauvages
Depuis juillet 2016, « le Pic » et « la Gioune » comptent parmi les rares rivières en France labellisées « site rivières sauvages ». Gage d’un patrimoine naturel à l’état pur, le label est décerné par le Fonds pour la conservation des rivières sauvages et par l’European Rivers Network (Réseau Fleuves Europe- ERN) France.

Pour y accéder, le cours d’eau doit remplir 45 critères d’évaluation, dont 12 sont éliminatoires et obtenir au moins une note de 70 sur 100. Selon ces critères, « la Gioune » est labellisée à 87% de son linéaire, soit 14,7 km et « le Pic » à 90% de son linéaire, soit 12,96km. Le label est décerné pour 5 années. Il permet d’apporter une attention toute particulière et des moyens à ces deux cours d’eau reconnus au niveau National.

Le Département, en collaboration avec les différents acteurs, a ainsi mis en œuvre, pour 5 ans, la surveillance et la mise en place d’animations autour de ces deux rivières, notamment une sortie pédagogique à destination des scolaires (voir le projet pédagogique).