La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

L’aide du Département aux personnes en situation de handicap s’exerce au travers de l’évaluation et du versement de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

Depuis 2006, la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) repose sur un principe nouveau, le droit à compensation des conséquences du handicap, quels que soient l’origine et la nature de la déficience, l’âge ou le mode de vie de la personne.

Au terme d’une évaluation et d’un dialogue, un plan personnalisé de compensation du handicap est proposé. Il vise à garantir la plus grande autonomie possible, dans le respect du projet de vie de chacun, qu’il s’agisse d’un maintien à domicile ou de l’entrée dans un établissement (foyer de vie, centre d’aide par le travail, foyer de vie occupationnel, etc.)

La PCH est au cœur de ce plan et n’est soumise à aucune condition de ressources. Elle prend en compte l’ensemble des besoins de la personne en situation de handicap et remplace l’ancienne Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP). D’autres aides peuvent également être accordées, par la Caisse d’Allocations Familiales ou la Mutualité Sociale Agricole.

Ainsi, la PCH peut financer différents types d’aides :
- les aides humaines : « aidants » familiaux, recours aux auxiliaires de vie professionnels, tierce personne.
- les aides techniques : achat de fauteuils roulants, accessoires, matériels informatique, prothèses…
- les aides spécifiques et exceptionnelles lorsque le besoin n’est pas couvert par une autre forme d’aide
- les aménagements du logement, du véhicule ainsi que les surcoûts de transports,
- les aides animalières : entretien d’un chien d’assistance ou guide d’aveugle…

La Maison Départementale des Personnes Handicapées, groupement d’intérêt public placé sous la responsabilité du Président du Conseil Départemental instruit les demandes d’aides et élabore le plan personnalisé de compensation du handicap.

Consulter les aides du Conseil Départemental